02 mai 2004

First post

From: SoLomoNK
To: jbsoufron
Cc: escape_l@freescape.eu.org
Sent: Sunday, May 02, 2004 11:32 AM
Subject: Re: [escape_l] Re: [escape l] Le Jeu Vidéofrançais contre les brevets logiciels

>----- Original Message -----
>From: <jbsoufron>
>To: <Bernard.Lang>
>Cc: "Escape List" <escape_l@freescape.eu.org>
>Sent: Saturday, May 01, 2004 9:43 PM
>Subject: Re: [escape_l] Re: [escape l] Le Jeu Vidéofrançais contre les brevets logiciels

> > Ceci dit, la question initiale était :
> >   Pourquoi Jiraf ne s'associe pas us mouvement contre la brevetabilité
> > du logiciel ?  Cette brevetabilité ne peut que renforcer la
> > concentration dans l'univers du jeu, et donc précariser encore plus
> > les professionnels, quelle que soit leur activité dans le domaine.
>
> Parce que personne ne nous a demandé de nous associer à aucun mouvement que ce
> soit. Forcément... ca n'aide pas.


Hello la liste et jbsoufron,

un mouvement, le gamedev amateur français, a tenté à plusieurs reprises
d'établir une passerelle avec jiraf. Nicolas Perret, président de jiraf, a
participé à une réunion en septembre 2003,  regroupant différentes assos
autour d'un ambitieux projet de fédération française de jeu vidéo. Squattant
le channel IRC de jiraf, j'y évoque régulièrement la cause des communautés
de création jv. Pour l'instant, tous ces contacts sont restés sans suite.

D'un côté, ça se comprend bien. Représenter et défendre les créateurs
*professionnels* du jv, en face des institutions qui détiennent les clés du
marché, est déjà en soi un sacré combat. Un combat sacré, même. Et puis il
est peut-être encore trop tôt pour le gamedev amateur français d'obtenir une
reconnaissance officielle de la part des institutions.

N'empêche que, aujourd'hui (et à vrai dire, tout comme hier), dans le
domaine du jv, d'Internet et du multimédia, le hobbyism représente un
passage obligé pour qui souhaite gagner ses galons de professionnel. Les
projets jv amateurs, toujours plus nombreux, regroupés en communautés
d'échange et de partage qui deviennent peu à peu d'incontournables centres
de formation online d'un nouveau genre, offrent à chacun de leurs membres
une expérience significative sur le plan de l'auto-formation et de
l'acquisition des compétences : création graphique et sonore, programmation,
communication, gestion de projet, etc.

Budjet zéro, organisation 100% telework, principe du développement logiciel
public, principe du don et du partage des ressources, le jv amateur agit, à
sa façon, dans le respect et la tradition de l'esprit garage des débuts de
l'informatique. C'est dans ce sens qu'il signe sa parenté avec le mouvement
du logiciel libre et c'est pour cette raison qu'il faudra bien un jour
reconnaître le gamedev amateur en tant qu'acteur du jv d'utilité publique ^^

Cordialement,

Fabrice Demurger

> --------------------------------------------------------------------------
> Vous avez recu ce message car vous etes abonne a la liste
> de diffusion Escape_l, consacree a la propriete intellectuelle,
> au Libre et au numerique.
>
>
> Pour ecrire a la liste:
>
escape_l@freescape.eu.org
>
> Abonnement/Desabonnement:
>
http://listes.samizdat.net/wws/info/escape_l
>
> Pour inciter une connaissance a s'inscrire:
>
http://listes.samizdat.net/wws/info/escape_l
>
> Archives de la liste:
>
http://listes.samizdat.net/wws/arc/escape_l
> --------------------------------------------------------------------------

Posté par SoLomoNK à 13:22 - - Permalien [#]